2016, bien entendu

Les gens qui bloguent parlent de l’année passée et de celle qui commence, c’est bien connu. Le blogue est une version moderne du journal intime, publié de notre vivant. Il incite donc à l’introspection, au partage des objectifs et des espoirs. Tout ce blabla pour vous dire que je n’échapperai pas à la tendance.

2016 commence à peine, et je dois avouer ressentir un peu de peur, car cette année, la quatrième de mon doctorat, il faut que je termine. Ne vous attendez pas à une soutenance, point final de la thèse, à l’automne ! Non, j’espère faire mon dépôt initial juste avant Noël 2016 ou alors au retour des fêtes. Bref, le diplôme pour 2017, mais la majorité du travail cette année. C’est un objectif ambitieux. Il me reste 4 chapitres à compléter à différents niveaux : un est très avancé, un autre nécessite un peu de réflexion, mais beaucoup de travail est fait, le troisième a surtout besoin d’écriture et de fignoler les analyses. Le quatrième ? Pas encore commencé. Et là-dessus, on rajoute un cours, une tâche d’auxiliaire d’enseignement et les divers projets personnels.

Mon objectif numéro un sera donc… de continuer à m’amuser. De retrouver le plaisir à travailler sur mon doctorat. Et je vous souhaite la même chose.

J’ai également des objectifs concrets, car un objectif flou est dur à atteindre. Pour vous inspirer (et pour me les rappeler) :

  • Continuer à lire un minimum d’un article par jour de travail. Certaines personnes se donnent l’objectif 365 articles pour 2016 (voir #365papers sur Twitter). Hors de question de lire des articles la fin de semaine !
  • Continuer mon implication dans OOOCanada. La traduction du site web avance lentement, mais elle avance !
  • Réserver 1 heure par semaine à l’écriture de mon introduction et de ma conclusion générale de thèse. Ça va aider pour le dépôt initial !

Bonne année !