Préparer sa sortie, étape 1 (le CV!)

« -Après ta rencontre avec le service de placement (1) à propos de ton CV, tu devrais en faire un article de blogue
-Oui, mais je ne suis pas vraiment une experte…

-Pas obligée d’être une experte. »

Bon point Max…voici donc mes conseils/idées concernant un CV pour un emploi en recherche (2). La différence du CV normal? Il contient toute la liste de mes publications et présentations. Bref, il est un peu plus long que l’habituel 2 pages. Allons-y par sections : 

1-Éducation : incluant le titre de mon mémoire de maitrise et de ma thèse.

2-Compétences spécifiques : c’est une section que j’ai ajoutée récemment. Dans un CV pour une demande de bourse, c’est plutôt inutile. Mais pour un emploi, c’est différent. On y retrouve des sous-sections (3) avec une courte description de mes compétences. Il faut, selon moi, adapter cette section à l’emploi auquel on postule.

3-Expérience : les emplois que j’ai occupés. Ici, la conseillère m’a suggéré un petit truc bien pratique. Mon plus récent emploi (auxiliaire d’enseignement) n’est pas le plus pertinent pour le milieu où j’envoie mon CV. J’ai donc divisé cette section en deux, soit a) Expérience en recherche et b) Expérience pertinente en enseignement. Mes expériences les plus pertinentes apparaissent donc en premier. On nous répète sans cesse qu’un CV sera scanné rapidement. Cette tactique augmente les chances que mes expériences les plus pertinentes soient lues.

4-Activités et engagement social : encore une fois, divisée en sous-sections ! Ça aide à décider quoi laisser de côté si cette section est trop remplie ou à mettre en valeur vos engagements plus pertinents pour l’emploi visé.

5-Bourse et prix : n’oubliez pas d’ajouter le montant de ces bourses et prix! Il ne faut pas non plus assumer que la personne qui lire votre CV connait ces prix. Ajoutez donc un pourquoi (p. ex. bourse X pour l’engagement social). Depuis peu, j’inscris le montant total des bourses et non le montant par année. Écrire 60 000$ me semble plus impressionnant que 20 000$/an.

6-Publications et conférences : pourquoi à la fin? C’est une liste longue et plate. En plus, je me présente clairement comme chercheuse dans ma lettre de présentation. L’employeur potentiel sait que j’ai des publications. Il sera parfaitement capable de les trouver. Vous pouvez également utiliser la technique des sous-sections ici.

Avez-vous des trucs particuliers pour vos CV? N’hésitez pas à les partager dans les commentaires!

(1) Outre des rencontres sur rendez-vous, le service de placement de l’Université Laval offre de très pratiques rencontres sans rendez-vous. J’ai beaucoup aimé et je vous le recommande fortement!

(2) Je ne vous répèterai pas les conseils de base qu’on peut trouver partout, comme de commencer par vos expériences plus récentes.

(3) Dans mon cas : recherche, travaux de terrain et laboratoire, informatique et statistique, communication.