Pourquoi je m'ostine à utiliser Prezi

S’ostiner, en bon québécois, c’est le même mot que s’obstiner, mais plus agréable à dire. C’est continuer à faire de quoi, envers et contre tout. Dans mon cas, je m’ostine à utiliser Prezi plutôt que Power Point pour mes présentations. Ça explique mon peu de billets de blogue des dernières semaines; je préparais un séminaire de mi-parcours résumant la première moitié de mon doctorat (déjà!?!).

Pour ceux qui ne connaissent pas Prezi, c’est un logiciel de présentation (avec version gratuite et payante) qui révolutionne la façon de présenter. D’un passage linéaire de diapo à diapo, on peut utiliser un schéma et zoomer à l’infini sur certaines sections. J’adore le résultat lorsque c’est bien utilisé. C’est dynamique, vivant, beau et utile. Mal utilisé, ça donne mal au cœur. Il faut investir du temps pour apprendre à créer un Prezi, mais les commentaires que j’ai reçus m’indiquent que ça en vaut la peine. En résumé, les avantages que j’y vois :

  • Capter l’attention du public : la nouveauté et le fait que chaque présentation soit différente attirent immédiatement le public avec Prezi. Comme les gens ne savent pas où on va par la suite, ils semblent être plus attentifs.
  • Présenter un sujet de façon non linéaire efficacement : on peut examiner chaque élément d’un schéma et aller plus en profondeur en zoomant à l’intérieur. Il est possible de présenter facilement des schémas de concepts (2).

Prezi ne transformera pas un mauvais présentateur en bon présentateur. Mais je crois qu’il peut créer de meilleurs résultats pour certaines présentations. Si c’est si beau, pourquoi je m’ostine ? Quel est mon problème?

  • Le logiciel est instable et modifie parfois des tailles ou des vues…En même temps, si le projecteur est croche, vous pourrez zoomer au bon endroit de la présentation (merci à François Olivier Hébert pour ce truc!).
  • Mon directeur n’aime pas trop Prezi. C’est peut-être parce que les premiers que j’ai faits n’étaient pas au top. C’est aussi parce qu’il ne peut pas réutiliser mes diapositives dans des présentations.
  • Tout comme Word, les déplacements d’objets peuvent modifier tout et vous faire sacrer pendant quelques minutes.

Je recommanderais quand même l’utilisation du logiciel. Un jour, quand je serai super bonne pour faire des Prezi, je vous donnerai des trucs.

(2) Si vous ne connaissez pas le schéma de concept, essayez http://cmap.ihmc.us/